Famille et
thérapie systémique
Thérapie familliale et systémique

"La famille est un nœud, un nœud entre le fil des générations et le fil de l’alliance qui noue des familles et des groupes qui s’ignoreraient sans cela" (Serge Vallon, docteur en psychologie, Toulouse)

        En effet le "cercle familial" place en interaction différents membres, reliés par les liens du sang ou de l'alliance, et il est le théâtre fréquent de bouleversements et d’incompréhensions qui touchent son organisation autant que les individus qui y évoluent.

Au cours de son existence, la famille traverse de nombreuses épreuves qui peuvent la fragiliser et fragiliser ses membres (séparations, changements dans la famille, deuils, tabous familiaux, événements traumatiques, maladie, membre(s) en souffrance ou en rupture de lien, conflits etc...)

 

La thérapie familiale systémique permet de renouer le dialogue et de redéfinir les rôles de chacun, elle vise à considérer la famille comme un système dans lequel chacun de ses membres a un rôle actif et une place spécifique.

Les relations entre les membres de la famille alimentent ces rôles et ces places et le travail thérapeutique vise à comprendre et faire évoluer ces relations afin de permettre à chacun de s'épanouir. 

        Alors quand consulter dans le cadre d'une thérapie familiale? 

« Quand une personne dans la famille souffre, que cette souffrance apparaît sous forme de symptômes et que les membres de la famille en ressentent les effets. » (Virginia Satir, psychothérapeute, États-Unis).

 

Il arrive que certains changements (naissance, adolescence, départ des enfants, décès d'un proche…) déclenchent une situation de crise, les équilibres sont souvent très fragiles dans un système familial. Selon les personnalités mais aussi le vécu individuel et collectif, les places ne s’assignent pas de manière automatique. C’est souvent dans des périodes de transition que des symptômes peuvent apparaître chez l’un des membres de la famille. 

La thérapie familiale peut aussi être un bon moyen de faire venir en consultation un membre qui va mal mais qui ne veut pas suivre une thérapie individuelle. Si un membre de la famille participe aux séances sans parler dans un premier temps, cela ne signifie pas pour autant que la séance aura été contre productive. Cela permet même souvent d’en apprendre beaucoup sur le fonctionnement en place. Il est donc très important que chaque membre comprenne à la fois qu’il a toute sa place au sein des séances, que sa participation sera toujours la bienvenue, et que son rythme d’élaboration et de cheminement personnel sera aussi respecté. Il n’est d’ailleurs par rare de constater après quelques séances que les membres les plus réticents au départ s'impliquent réellement dans le travail une fois les règles et les objectifs bien posés.

        La thérapie familiale s'inscrit dans une démarche thérapeutique brève.

Il y a rarement plus de 10 séances et elles ont lieux 1 à 2 fois par mois en fonction des besoins et problématiques.

La première séance se déroule en présence de tous les acteurs concernés,

puis peuvent s'alterner séances individuelles et séances de groupe.

​​

duree-sceance-psychologue2.png
psychologue-famille-couple2.png
tarifs-psychologue-toulon2.png

Durée de la séance 

Les séances durent entre 1h30 et 2h 

Nombre de participants 

Le nombre de personnes d'une thérapie familiale est variable. La présence des membres de la famille concernés par le problème qui les a amenés à prendre rendez-vous est indispensable.

En fonction des séances, la thérapeute peut travailler avec les frères et sœurs seulement, les parents, ou l’ensemble de la famille où trois générations peuvent être présentes.

Tarif

 Le tarif des séances en famille est de 100€